Dosage et prélèvement sanguin

Dosage

Des efforts constants devraient être faits pour raffiner les procédures scientifiques afin de réduire le volume des échantillons de sang prélevés. Chez les petits animaux comme la souris, le volume de sang et la fréquence des prélèvements revêtent une importance particulière. Si le bien-être des animaux est menacé par le volume des échantillons requis, plus d'animaux devront être utilisés ou une technique de remplacement (par l'utilisation d'une solution saline réchauffée ou par une transfusion sanguine) devra être exécutée pour obtenir un volume de sang compensatoire. De manière générale, les points suivants devraient être pris en considération :

  • pour la prise d’échantillons multiples, utiliser une aiguille à ailettes (type papillon) ou une canule percutanée fixée en place plutôt qu’effectuer des ponctions répétées avec une aiguille
  • pour prélever des volumes dépassant 0,1 ml de sang, des aiguilles du plus grand calibre possible devraient être utilisées afin d’assurer un prélèvement rapide de sang sans provoquer le collapsus de la veine, tout en évitant la formation d’un hématome
  • avant de faire un prélèvement, il est important de localiser la veine avec précision et de la dilater en la comprimant légèrement ou en la réchauffant (si un réchauffement corporel général est utilisé, l'animal doit être surveillé de façon constante afin de prévenir l'hyperthermie, qui se manifeste par une respiration plus rapide, un essoufflement ou une salivation excessive)
  • l’usage de xylène (xylol, diméthylbenzène) comme agent de dilatation n’est pas recommandé parce qu’il provoque des irritations cutanées et qu’il est facile de l’utiliser à mauvais escient

Des efforts constants devraient également être faits pour raffiner les procédures de dosage chez l'animal (notamment la réduction du volume, l'amélioration de la préparation des formules et la réduction de la détresse due aux procédures de dosage).

Liens rapides