Transport

Les objectifs d'un transport sans cruauté sont de garantir la sécurité et le confort des animaux pendant qu'ils sont amenés à destination de manière efficace. Le transport peut entraîner une grande détresse chez l'animal et avoir une incidence défavorable sur son bien-être. On reconnaît les catégories suivantes de facteurs de stress du transport :

  • les facteurs physiques (p. ex. le risque de blessures corporelles, les changements de température et d’humidité ou le bruit)
  • les facteurs physiologiques (p. ex. difficultés d’accès à de la nourriture et à de l’eau)
  • les facteurs psychologiques (p. ex. exposition à de nouveaux congénères ou à de nouveaux environnements)

Un simple déplacement effectué à l’intérieur d’un bâtiment ou d’un établissement peut être stressant pour un animal. Lorsqu’un tel déplacement ne peut être évité, il nécessite une planification adéquate et la mise en place d’équipements et de procédures appropriés. Le transport longue distance requiert une planification minutieuse afin d’assurer une satisfaction des besoins des animaux avant, pendant et immédiatement après le déplacement. Lorsque le transport des animaux comprend la traversée de frontières internationales, une connaissance des procédures appropriées ainsi que des documents nécessaires est essentielle pour éviter les retards inutiles.

L’attribution de l’espace recommandée pour les animaux au cours du transport diffère de celle recommandée dans les installations pour animaux. Divers facteurs comme le comportement animal, les interactions sociales, les conditions thermiques ainsi que les exigences propres aux espèces, influent sur l'espace qui doit être alloué. Lorsque l’espace est trop grand, les animaux peuvent tomber, ce qui peut entraîner des blessures et même des décès. Lorsque l’espace est trop restreint, les animaux risquent de s’empiler les uns sur les autres, et se blesser ou suffoquer. Les besoins d’espace varient selon que les animaux sont transportés individuellement ou en groupe et si ces animaux se tiennent normalement debout ou s’étendent au cours du voyage. Si l’isolement peut minimiser le stress social chez les animaux solitaires, il peut être une source de stress chez les animaux grégaires.

La nécessité de fournir de la nourriture et de l’eau avant et pendant le transport dépend de l’espèce en question. Cela peut ne présenter aucun avantage pour les animaux lors de courts déplacement. Par ailleurs, l’apport de nourriture et d'eau nécessite une attention particulière quant aux longs déplacements.

Éléments particuliers à prendre en considération pour le transport des poissons

Transporting fish

Pour que le transport des poissons soit effectué avec succès, il faut prévenir les problèmes physiologiques qui peuvent survenir lorsqu’un nombre élevé de poissons est placé dans un petit volume d'eau. Par conséquent, la principale difficulté lors du transport des poissons est le maintien d'une bonne qualité de l'eau. Un système de maintien du milieu de vie doit être prévu pour empêcher la dégradation de la qualité de l'eau et répondre aux besoins physiologiques des poissons.

De façon générale, les poissons ne devraient pas être maintenus hors de l'eau pendant plus de 30 secondes.

Liens rapides