Partage de données

Partage de données

Les stratégies de partage de données contribuent à la réduction en diminuant le nombre total d'expérimentations effectuées et en aidant les chercheurs à éviter de répéter une expérimentation déjà réalisée. Dans le milieu de la recherche universitaire, les données sont partagées lors de congrès ainsi que par la publication d'articles dans des revues examinées par des pairs. Dans les autres milieux de recherche (p. ex. dans l'industrie), les données sont souvent considérées comme exclusives; elles ne sont donc pas partagées. Cependant, plusieurs initiatives de partage de données exclusives ont été entreprises avec succès par des membres de l'industrie :

  • Broadhead C., Betton G., Combes R., Damment S., Everett D., Garner C., Godsafe Z., Healing G., Heywood R., Jennings M., Lumley C., Oliver G., Smith D., Straughan D., Topham J., Wallis R., Wilson S. et Buckley P. (2000) Prospects for reducing and refining the use of dogs in regulatory toxicity testing of pharmaceuticals. Experimental Toxicology 19(8):440-447.
  • Chapman K. et Robinson S. (2007) Challenging the regulatory requirement for acute toxicity studies in the development of new medicines: A workshop report. Londres R.-U.: National Centre for the Replacement, Refinement and Reduction of Animals in Research (NC3Rs).

Données historiques

L'utilisation de données témoins recueillies par le passé peut être appropriée comme solution de réduction dans un contexte où des expérimentations similaires sont effectuées à plusieurs reprises au sein d'un même laboratoire. Cependant, étant donné qu’un grand nombre de facteurs peuvent contribuer à la variabilité, des données témoins concurrentes sont nécessaires pour la plupart des expérimentations.

L'examen systématique et la méta-analyse sont d'autres façons d'utiliser les données historiques dans le cadre d'une solution de réduction. D'ailleurs, elles sont régulièrement utilisées pour l'analyse des données de recherche clinique fournies par les essais cliniques chez les humains. L'examen systématique est une démarche méthodique qui consiste à répertorier et à faire la synthèse de toute la documentation scientifique disponible portant particulièrement, et de manière très spécifique, sur un sujet de recherche. La méta-analyse est une méthode statistique utilisée afin de mettre en commun les résultats numériques obtenus dans les différentes études répertoriées par un examen systématique.

Cette section s’inspire du site Web du National Centre for the Replacement, Refinement and Reduction of Animals in Research (NC3Rs).

Liens rapides

Publications