Méthode d’essai classique :

Toxicité orale aiguë ( LD50)

(cette méthode d’essai, qui correspond à l’ancienne Ligne directrice 401 de l’OCDE, est à présent supprimée)

Méthodes de rechange pour les essais :

Titre et description :

Procédé faisant appel à une dose prédéterminée

La substance chimique à l’essai est administrée par voie orale et de façon séquentielle à un animal à la fois selon des doses prédéterminées de 5, 50, 300 et 2000 mg/kg. La dose initiale est généralement choisie comme étant celle à laquelle des signes de toxicité sont attendus (sur la base d’indications obtenues à partir de données in vivo et in vitro sur la même substance et sur des substances structurellement voisines). L’administration des doses se poursuit jusqu’à l’identification de la dose qui occasionne un effet toxique évident ou la mort d’un animal, ou encore lorsque, à la dose la plus forte, aucun effet n’est observé.

Validation :

UE : approuvée comme équivalente aux méthodes scientifiquement validées par l’ESAC

É.-U. : aucune

Statut réglementaire :

OCDE : Ligne directrice 420 (2001)

Incidence, possible ou réelle, sur l’utilisation d’animaux d’expérimentation :

Réduction
(réduit le nombre d’animaux requis pour chaque essai de 25 à entre 5 et 9)

Raffinement
(la mort ne constitue pas un point limite)

Références :
Dernière révision :
mai 2012