Méthode d’essai classique :

Aucune méthode d'essai classique n'est remplacée

Méthodes de rechange pour les essais :

Titre et description :

Essai in vitro de synthèse non programmée de l’ADN (UDS) sur des cellules de mammifères

Cette procédure utilise des cultures primaires, des lymphocytes humains ou des lignées cellulaires établies, afin de détecter la synthèse réparatrice de l'ADN après l’excision et l’élimination d'un segment d'ADN de la région endommagée par des agents chimiques ou physiques. L'essai incorpore de la thymidine tritiée (3H-TdR) dans l'ADN des cellules mammifères ne se trouvant pas en phase S du cycle cellulaire. L’absorption et la fixation de 3H-TdR peuvent être déterminées par autoradiographie, ou par comptage par scintillation en milieu liquide, de l'ADN des cellules traitées. Les cellules mammaliennes sont traitées avec la substance à l'essai, avec et sans système d'activation métabolique exogène de mammifère.

Validation :

Aucune information

Statut réglementaire :

OCDE : Ligne directrice 482 (1986)

Incidence, possible ou réelle, sur l’utilisation d’animaux d’expérimentation :

Réduction
(pour une utilisation dans le cadre d’une stratégie d’essais gradués qui permet de réduire le nombre d'animaux utilisés)

Références :
Dernière révision :
mai 2012