Méthode d’essai classique :

Aucune méthode d'essai classique n'est remplacée

Méthodes de rechange pour les essais :

Titre et description :

Essai de mutation réverse sur des bactéries (essai d’Ames)

Cet essai est pratiqué sur au moins cinq souches de Salmonella typhimurium et d'Escherichia coli auxotrophes pour un acide aminé afin de détecter des mutations ponctuelles. Les bactéries sont étalées sur une gélose dans un milieu où l’acide aminé requis par la souche d’essai est absent; elles sont ensuite exposées à la substance à l'essai en présence et en l'absence d'un système d'activation métabolique exogène. Le principe de cet essai repose sur la détection de nouvelles mutations qui inversent des mutations présentes dans les souches d'essai et rétablissent les possibilités fonctionnelles des bactéries pour synthétiser un acide aminé essentiel. Les bactéries révertantes sont détectées d'après leur capacité de se développer en l'absence de l'acide aminé requis par la souche d'essai parentale. L’absence d’une prolifération bactérienne peut indiquer que la substance à l’essai est non mutagène.

Validation :

Aucune information

Statut réglementaire :

OCDE : Ligne directrice 471 (1997)

É.-U. : approuvée pour les épreuves d’innocuité lors des évaluations d’aliments effectuées par la FDA (2000)

Incidence, possible ou réelle, sur l’utilisation d’animaux d’expérimentation :

Réduction
(pour une utilisation dans le cadre d’une stratégie d’essais gradués qui permet de réduire le nombre d'animaux utilisés)

Références :
Dernière révision :
mai 2012