Méthode d’essai classique :

Étude de toxicité pour la reproduction sur deux générations (OCDE : Ligne directrice 416)

Méthodes de rechange pour les essais :

Titre et description :

In Vitro Androgen Receptor Binding Assay (Rat Ventral Prostate Cytosol)
[essai in vitro de liaison aux récepteurs d’androgènes (cytosol prostatique chez le rat)]

Cet essai permet de déterminer le potentiel du composé chimique à l’essai à interagir avec le système qui régule les androgènes ou à le perturber. La capacité de liaison aux récepteurs androgéniques du composé chimique à l’essai est mesurée, de même que son affinité pour les récepteurs androgéniques comparativement aux androgènes identifiés à l’aide de marqueur radioactif.

Validation :

É.-U. : pré-validation par l’ICCVAM (2002); validée par l’EPA (2007)

Statut réglementaire :

É.-U. : Le Endocrine Disruptor Screening and Testing Advisory Committee (EDSTAC) a recommandé auprès de l’EPA l’utilisation de cet essai au sein de l’ensemble des essais de niveau I requis lors de l’analyse préliminaire effectuée dans le cadre de l’Endocrine Disruptor Screening Program (EDSP) (2007).

Incidence, possible ou réelle, sur l’utilisation d’animaux d’expérimentation :

Réduction
(Un résultat négatif pour l’ensemble des essais de niveau 1 permet de classifier un produit chimique en fonction de son potentiel réduit ou nul de perturbation des fonctions endocriniennes et, par conséquent, d’éviter les essais de niveau 2 chez les animaux).

Références :
Dernière révision :
mai 2012