Méthode d’essai classique :

Effet irritant ou corrosif aigu sur la peau (épreuve de Draize sur la peau du lapin) (OCDE : Ligne directrice 404)

Méthodes de rechange pour les essais :

Titre et description :

EPISKINTM

Ce modèle tridimensionnel de peau humaine est composé d'une matrice de collagène humain et de kératinocytes humains. Le modèle EPISKINTM est exposé à la substance à l'essai. Une substance est considérée comme un irritant si la viabilité cellulaire, déterminée par un essai de fixation comme l'essai de réduction du MTT, est réduite en deçà de valeurs seuils définies. La mesure de la production de cytokines inflammatoires, comme celle des IL-1α par la méthode ELISA, peut également être utilisée comme point limite complémentaire pour évaluer la réaction des kératinocytes en réponse à un stress.

Validation :

UE : validation de la méthode d'essai approuvée par l'ECVAM pour prédire l’effet irritant ou non irritant des substances à l’essai (avril 2007)

Statut réglementaire :

OCDE : TG 439 (2013)

UE : méthode d’essai B.46 du Règlement 440/2008/CE de la Commission (2008)

Incidence, possible ou réelle, sur l’utilisation d’animaux d’expérimentation :

Remplacement

OU

Réduction
(pour une utilisation dans le cadre d'une stratégie d'essais gradués qui permet de réduire le nombre d'animaux utilisés)

Références :
Dernière révision :
juin 2014