Corrosion cutanée

Méthode d'essai
classique

Méthodes de rechange pour les essais

Dernière révision
Titre et description Validation Statut réglementaire Incidence, possible ou réelle, sur l'utilisation d'animaux d'expérimentation
Effet irritant ou corrosif aigu sur la peau
(essai in vivo de corrosion cutanée chez le lapin) (OCDE : Ligne directrice 404)
Corrositex®
Description et références
UE : validation de la méthode d'essai approuvé par l'ECVAM pour les essais visant des substances acides ou basiques, ainsi que leurs dérivés (2000)

É.-U. : la validation de Corrositex® est approuvé par l'ICCVAM; ce test est suffisant pour évaluer la corrosivité et la non corrosivité des acides et de leurs dérivés, ainsi que des bases. Pour d'autres produits chimiques, ou d'autres classes de produits chimiques, Corrositex est une méthode d'essai validée pour une utilisation dans le cadre d'une stratégie d'évaluation fondée sur des essais gradués (1999)

OCDE : Ligne directrice 435 (2006)

É.-U. : acceptée comme méthode de rechange d'une procédure décrite dans les règlements américains (DOT-SP 10904, U.S. Department of Transportation [DOT] Hazardous Materials Regulations) du département des transports concernant la classification des groupes d'emballage de substances corrosives (1999)

Remplacement
(pour l'étude des acides et des bases)

OU

Réduction
(les substances, autres que des acides et des bases, qui sont identifiées comme corrosives n'avanceront pas à l'étape des essais chez les animaux)

mai 2012
Essai de résistance électrique transcutanée (RET) (Corrosion cutanée in vitro)
Description et références
UE : validation de la méthode d'essai approuvée par l'ECVAM pour faire la distinction entre les substances corrosives et non corrosives (1998)

É.-U. : validation de la méthode d'essai approuvée par l'ICCVAM pour l'identification des substances corrosives (les substances identifiées comme non corrosives doivent être soumises à des essais chez l'animal) (2002)

OCDE : Ligne directrice 430 (2013)

UE : Le comité scientifique européen des produits cosmétiques et des produits non alimentaires (CSPCPNA) appuie l'utilisation de cette méthode pour l'évaluation de l'innocuité des produits chimiques qui entrent dans la composition des produits de beauté (1998). Méthode acceptée pour les essais de corrosivité (méthode B.40 de l'annexe du Règlement 440/2008/CE de la Commission (2000, 2008).

Réduction
(les disques cutanés prélevés chez un même rat permettent d'étudier jusqu'à cinq substances; aux É.-U., les substances identifiées comme non corrosives doivent être soumises à des essais chez l'animal)

Raffinement
(utilisation d'animaux morts plutôt que vivants)

juin 2014
Essai sur modèle de peau humaine (EPISKINTM, EpiDermTM  et SkinEthicTM)
Description et références
UE : validation des méthodes d'essais EPISKINTM, EpiDermTM  et SkinEthicTM approuvée par l'ECVAM (1998, 2000, 2006)

É.-U. : validation des méthodes d'essais EPISKINTM et  EpiDermTM approuvée par l'ICCVAM (2002)
OCDE : Ligne directrice 431 (EPISKINTM et  EpiDermTM 2004; SkinEthicTM rétroactivement incluse en 2006; révisée en 2013).

UE : les méthodes EPISKINTM et  EpiDermTM  sont acceptées comme essais de corrosivité (méthode B.40 bis. de l'annexe du Règlement 440/2008/CE de la Commission (2000, 2008).

É.-U. : acceptée en tant qu'essai de corrosivité effectué dans le cadre d'une stratégie intégrée de mise à l'essai pour déterminer l'effet corrosif ou irritant
Remplacement (UE)

OU

Réduction (É.-U.)
(les substances identifiées comme corrosives n'avanceront pas à l'étape des essais chez les animaux)

juin 2014

 

Liste d'acronymes

Catégories de méthodes

Toxicité
Tests dermiques
Vaccins